7/02/202027/06/2021.

Voiture B10 OCEM FL Models World

Cliché M. Le Guay dans Fiche Loco-Revue.

Models World 40386-2 et -3

Type

B10 OCEM FL ex-État C10yfi 1931

Numéro UIC Date de révision
51 87 20-57 250-3 5 11.2.72
51 87 20-57 255-2 5 2.2.72
Gérance : Conflans

131 g (NEM : 106 à 137 g)

Première impression très favorable. La couleur me paraît correcte. La gravure est très fine (rivets, crochets de halage, etc.). Aucune pièce ne reste à monter, à part les boîtiers de connexion électrique sous traverse de tamponnement, que je n'ai pas réussi à monter ; je n’ai pas insisté car ils sont peu visibles, tout comme les crochets d’attelage factices.

Mécaniquement, rien à dire : les bogies pivotent bien, les voitures roulent bien, les timons à élongation n’ont pas de point dur et les attelages Profi s’insèrent sans difficulté dans les boîtiers NEM. L’écartement dos-à-dos des roues est de 14,4 (NEM 14,5 ± 0,1) ; les boudins ont une hauteur de 0,55 mm.

Pour une fois, on trouve un système de prise de courant intelligent (déjà utilisé par Fleischmann et Roco) par paliers métalliques et demi essieux isolés, le seul inconvénient étant le manchon isolant sur l’axe, qui augmente son diamètre (2,9 mm). La liaison électrique entre bogie et caisse se fait par palpeurs. Des lames conductrices arrivent sous le toit, prêtes à être connectées à une réglette d’éclairage.

L’échelle est très bien respectée. Chose assez exceptionnelle, la hauteur est quasi la même de chaque côté (à 1/10 près) et, de plus, exacte !

Le sachet comprend des crochets, avec et sans manille, des conduits pneumatiques et de chauffage, des boîtiers de connexion électrique (il en manque un) et seulement un soufflet replié par voiture, avec les suspentes correspondantes. Tant pis pour les vitrinistes. Les aérateurs sont différents de ceux de la photo du véhicule réel, mais plusieurs types ont été montés sur ces voitures.

Les porte-bagages des compartiments sont un peu déformés et cependant pas très fins, mais si peu visibles… Les cloisons sont décorées avec des miroirs peints en gris et des gravures peintes en rouge.

À propos de choses peu visibles, les ressorts à lames de traction des attelages réels sont représentés sous l’aile de mouette…

Globalement, ces voitures sont chères, mais elles ne souffrent aucune critique sérieuse.

Voir :

Modifications

Réglette d’éclairage à ILS bistable. Voir une photo.Test de l’éclairage

Voitures construites entre 1930 et 1938 en 248 exemplaires par Entreprises industrielles charentaises (EIC) à Aytré et Compagnie franco-belge pour les chemins de fer de l’État. C10yfi de 3e classe à l’origine.

Numérotation SNCF d’origine : 18401 à 500 ; 18781 à 888 ; 19151 à 190.

Immatriculation UIC : 50 87 20-57 024-3 à 237-1 (Ouest), 50 87 20-57 238-8 à 261-0 (Sud-Est) et 50 87 20-37 001-6 à ? (Ouest) pour les voitures dont le chauffage vapeur est démonté.

Bogies Y2. Vitesse limite 140 km/h. Tare 45 à 46,5 t. Éclairage à incandescence.

Sources : Le Train, Archives de l’OCEM ; Fiche Loco-Revue.

Documents

  • Fiche Loco-Revue no 476 / 21974-73 d 40 (ancienne série). Aperçu de la fiche.Fiche LR
  • Encyclopédie des voitures SNCF éd. 1990, p. 92 à 99.
  • Le Train, Archives de l’OCEM, p. 8 à 35.
  • Article Wikipédia.
  • Site trains-europe.fr.
  • Site EC64.
  • Site DocRail.

Voiture B10 OCEM FL Models WorldVoiture B10 OCEM FL Models World

Voiture B10 OCEM FL Models WorldVoiture B10 OCEM FL Models World

Cliché M. Le Guay dans Fiche Loco-Revue.

1:87
22 965 264,0 265,0
21 635 248,7 248,5
2 940 33,8 34,3
3 946 45,4 45,5
15 045 172,9 172,5
2 500 28,7 28,6
920 10,6 10,6

.