07/07/2020.

Nouvel éclairage des autres voitures

Dans la foulée de la voiture pilote, je vais rééquiper les sept autres. En effet, leur équipement précédent avait été fait au fil de leur arrivée, avec des modifications à chaque fois. Le résultat le plus visible était l’absence d’homogénéité de l’éclairage.

Le point délicat est que l’aménagement de l’étage haut n’est plus démontable, car il est maintenant collé — et bien collé — sur celui de l’étage bas, ce qui va m’obliger à intervenir in situ.

Nouvelles pièces

Voici les nouvelles pièces à installer. D’arrière en avant, la réglette de l’étage haut, vue côté composants ; celle de l’étage bas, vu côté LED et peinte en blanc (Humbrol Enamel no 34, à l’aérographe), et le cache-plafond pour l’étage bas.

Vue des nouvelles pièces

Cette dernière pièce a deux buts :

Voici son plan.

Plan du cache plafond

Cette idée m’est venue après la solution utilisée pour la voiture pilote, qui n’était pas très pratique.

Un gros avantage est que la réglette sera automatiquement centrée, car cette pièce a la même largeur que l’aménagement : tout décalage sera très visible et pourra être immédiatement corrigé.

Voici la réglette basse collée sur le cache-plafond ainsi que la réglette haute vue cette fois côté LED.

Réglette basse collée sur le cache-plafond

Les mêmes pièces retournées.

Réglette basse collée sur le cache-plafond

On voit que la réglette est calée dans la fente par ses composants. Le collage de celle-ci sur le cache est fait avec de l’adhésif double face mince. De même pour celui de l’ensemble sous le plafond : les bandes adhésives sont déjà en place.

Le collage est fait. Les bandes de protection ont été retirées progressivement de façon à bien aligner le cache sous le plafond.

Collage de la réglette basse sur le plafond

Noter la présence des supports qui soutiennent le plancher du haut. Ils ont été rendus nécessaires sur les dernières séries, où cette pièce avait tendance à fléchir, car elle n’était plus encliquetée sur la caisse (plus précisément sur les vitrages).

Ensuite, les fils d’alimentation sont soudés sur les rubans de cuivre.

Connexion des fils sur la réglette

Enfin, la réglette haute est collée sur ses supports puis raccordée.

Pose de la réglette haute

Survolez la photo pour une vue agrandie.

Vue de dessous partielle de l’extrémité 2 :

Vue de dessous partielle

Câblage des attelages conducteurs

Il s’agit des nouveaux attelages conducteurs dont la description est faite dans l’article Un attelage électrique à quatre pôles.

Vue de l’attelage côté connecteur femelle. Les fils sont maintenus par un lien (fil de mini wrapping) à la sortie du boîtier NEM pour éviter leur casse par fatigue de la soudure. J’ai souvent observé ce défaut sur du matériel industriel (ABJ Electrotren, Picasso Mistral par exemple).

Câblage des attelages conducteurs

Même chose côté connecteur mâle.

Câblage des attelages conducteurs

Une petite cale en carte plastique de section 1 × 2, biseautée, est insérée dans la barre d’attelage pour éviter son extraction intempestive.

Test du fonctionnement, avec un connecteur « volant ».

Test du fonctionnement

Le remontage de la caisse ne pose pas de difficulté particulière. Veiller cependant à un point : avant d’encliqueter le châssis, maintenir les flancs de caisse bien plaqués, sinon les clips vont passer en dessous et les flancs vont bâiller.