27/10/2020.

Des lanternes amovibles : application à différentes voitures

Les circuits définitifs et leur montage

En raison de la petitesse des connecteurs, je fais un gabarit de pose sur la même plaque que le gabarit de fabrication de lanterne. Les picots destinés à positionner les connecteurs sont en maillechort ø 0,3 (l’expérience montrera qu’il vaudrait mieux les faire en corde à piano).

Gabarit de montage pour connecteur

Le circuit est placé sur le gabarit, les connecteurs sont positionnés. L’ensemble est maintenu par une vis M3.

Note : le circuit est double à la fois pour économiser sur le prix de fabrication et pour faciliter les manipulations.

Placement des connecteurs sur le CI

Les connecteurs sont soudés. Noter l’emplacement pour résistances de LED, bien que, pour moi, les résistances soient prévues sur la réglette d’éclairage. Il faudra que je pense à les « shunter ».

Soudage des connecteurs

Voici le circuit terminé avant séparation des deux parties.

Circuit terminé

Les deux parties sont séparées et câblées avant installation.

Reste à s’assurer que ces circuits pourront s’adapter à différents cas de figure.

Circuit câblé

Essai sur voiture UIC REE

Il s’agit de la voiture qui a déjà servi aux premiers essais.

Eh bien, côté câblot, ça ne rentre pas du tout, même en diminuant au maximum la largeur du circuit. Je dois percer de nouveaux trous plus rapprochés du centre de la voiture de 0,5 mm. La « tricherie » est peu visible.

Voiture UIC REE équipée

On note une fuite de lumière entre la caisse et le toit, dans l’angle à gauche…

Essai sur voiture DEV U50 REE

Ici, c’est beaucoup plus simple, car la paroi est bien plate. J’ai utilisé le même ga­barit de perçage que pour l’UIC, en modifiant sa largeur totale, mais j’aurais pu faire des trous plus proches du centre pour tomber juste au-dessus des porte-lanternes. D’ailleurs, j’ai percé de nouveaux trous sur le gabarit pour la prochaine fois. J’ai aussi remplacé un soufflet déplié par un replié, opération facile car cette pièce n’est pas collée.

Voiture DEV U50 REE équipée, vue intérieure

La nouvelle réglette installée a posé une difficulté, car je l’ai faite plus large que l’emplacement prévu par REE (voir les encoches au niveau des cloisons de compartiments). Les nombreuses membrures sous la toiture ont dû être fraisées…

Voici le résultat.

Voiture DEV U50 REE équipée, vue extérieure

Essai sur voiture MU ACME

Pour cette voiture, je vais détailler un peu plus les opérations.

Cette voiture nécessite un gabarit de perçage différent. Il comprend deux parties, dont l’une — la bleue — s’insère dans l’intercirculation de la voiture, et l’autre porte les perçages.

Gabarit pour MU ACME

Gabarit réalisé en époxy épaisseur 0,8 (faute de 1,6).

Gabarit pour MU ACME

Le gabarit est mis en place.

Gabarit en place

Les trous sont percés.

Perçage des trous

Aspect des trous, qui n’ont pas pu être percés juste au-dessus des porte-lanternes, mais 0,8 mm vers le centre.

Aspect des trous

Positionnement des circuits à l’intérieur de la voiture. Le fait qu’ils soient accessibles par le dessous facilite grandement leur positionnement sur le guide, que l’on entrevoit à gauche.

Positionnement des circuits

Les vitres de la porte d’intercirculation nécessitent une petite découpe pour laisser passer les connecteurs.

À gauche, pièce intacte ; à droite, pièce découpée.

Découpe du vitrage

Vue intérieure avec le vitrage remis en place.

Je m’apercevrai plus tard que l’extrémité du circuit de droite, non recoupée (rectangle rouge), empêche le remontage correct du châssis.

Vue des circuits

Essai de fonctionnement.

Essai de fonctionnement

Outre le circuit mentionné plus haut, je m’aperçois qu’il faut aussi raccourcir la plateforme de l’aménagement d’environ 1,5 mm. Je le fais avec ma scie bocfil. Voici l’aspect avant séparation de la partie coupée.

Raccourcissement de l’aménagement

Et enfin le résultat final.

Aspect final de la Voiture MU ACME

Essai sur voiture A9 DEV inox Hornby-Jouef

Cette fois, comme j’en ai un peu assez de faire des gabarits, je vais essayer de percer les trous de passage des lanternes directement, à l’aide de ma mini per­ceuse montée horizontalement. Remarque : ceci n’est possible que parce que j’ai muni le support d’un réglage sur l’axe Z (vertical). Le plus délicat est de maintenir la voiture dans l’étau sans rien détériorer.

Vue d’ensemble du montage.

Montage de perçage pour voiture A9 DEV inox HJ

Cliquez sur l’image pour zoomer.

Aspect rapproché des trous réalisés, pile sur les porte-lanternes.

Aspect rapproché des trous

Comme pour la MU ACME, l’accès par le bas facilite la pose des circuits. Des trous ø 2 sont percés de chaque côté, sur le dessus de la caisse, pour le passage des fils.

Vue intérieure des circuits

Lesquels fils sont raccordés sur la réglette d’éclairage.

Raccordement des fils

Petit problème : il faut un soufflet replié, mais HJ n’en propose pas. J’ai pris un soufflet de DEV REE, mais, bien sûr, les tenons ne sont pas les mêmes. Or, le soufflet doit rester interchangeable : je ne peux donc pas le coller. Je fraise des encoches dans le dossier, grâce au même montage que pour les perçages.

Les suspentes et la plateforme, récupérées sur soufflet HJ, sont collées à demeure.

Fraisages pour soufflet REE

Cliquez sur l’image pour zoomer.

Résultat.

Aspect final

Autre application : fanaux permanents

Voici un exemple de l’utilisation des circuits de lanternes… sans lanterne ! En ef­fet, j’ai prévu la possibilité d’y placer directement des LED pour des voitures équi­pées de feux incorporés. C’est la DEV inox A7Dt (HJ4101-2) qui va servir pour cet exemple.

Voici le circuit dans cette utilisation. Le centrage est fait en alimentant les LED et en les positionnant à travers le fanal.

  1. circuit raccourci ;
  2. emplacement pour connecteur inoccupé ;
  3. LED 0603 installée.

Utilisation du circuit pour fanaux permanents

Vue intérieure du montage.

Vue intérieure de la voiture

Ici, contrairement à mes habitudes, le circuit d’éclairage est collé sous le toit, car cela permet de faciliter les raccordements. Seuls les fils venant des bogies sont un peu délicats à souder. Le condensateur est lui aussi collé (Patafix) sous le toit, ce qui le rend quasi invisible de l’extérieur.

Vue extérieure.

Vue extérieure de la voiture