18/08/2022.

Gabarit pour défonceuse

Dans la série de bricolages de menuiserie, et en gardant les principes de récupération de matériaux et de simplicité maximale, voici un gabarit réglable pour défonceuse, inspiré fortement par cette vidéo de John Heisz.

En cherchant un peu sur le Web, on trouve d’autres vidéos qui présentent le même principe, mais sous une forme beaucoup plus élaborée, ou faisant appel à un outillage plus sophistiqué. Voici quelques exemples, en français, par Atelier malin ou Hetre ou ne palette (ce dernier est très pédagogique).

Ce que je vous propose ne nécessite au minimum qu’une perceuse, de préférence sur support, une scie circulaire et, bien sûr, une défonceuse, mais cette dernière juste pour la future utilisation, pas pour la fabrication…

Ce gabarit sert à guider la défonceuse pour pratiquer une dépression rectangulaire d’une taille allant de la largeur de la fraise à un maximum qui ne dépendra que de la longueur des pièces.

Dessin du gabarit et description

Attention : ce dessin a été refait après le montage que je vous présente ci-dessous, en tenant compte des améliorations possibles, auxquelles je n’ai pas pensé sur le moment.

Gabarit vu en perspective

Le cercle visible sur le dessin représente la semelle de la défonceuse. Les rectangles intérieurs montrent le parcours d’une fraise Ø 10 mm.

Le gabarit se compose de quatre pièces identiques, sauf éventuellement pour la longueur. Seules deux d’entre elles sont représentées en 3D, avec des fausses couleurs, l'une dans les bruns, l'autre dans les verts. Chaque pièce est constituée de deux bandes de contreplaqué (CP) d’épaisseur 10 mm, entre lesquelles des intercalaires de même matière laissent une rainure. Dans cette rainure coulisse une vis appartenant à la pièce voisine, perpendiculaire. Une fois la position obtenue, un écrou à oreilles bloque la pièce.

Les pièces en forme de trapèze servent à augmenter l’assise de l’ensemble. Elles ne sont pas indispensables. On peut aussi envisager des bandes plus larges, p. ex. 50 mm, ce qui dispenserait de ces pièces, avec l’inconvénient d’alourdir l’ensemble.

Le plan coté des pièces est disponible ici en PDF.

Il va de soi que les cotes peuvent être modifiées en fonction des matériaux disponibles, et aussi du type de défonceuse que vous possédez.

Liste des pièces

Désignation Dimensions Quantité
Contreplaqué ép. 10 550 ou plus × 30 8
     ” 30 × 30 4
     ” 130 × 60 4 percées ø 7,5, prof. 50
Tige filetée Ø M8 × 80 4
Écrou à oreilles M8 4
Pièce d'appui acier 73 × 25 × 2 4 percées à ø 8

Personnellement, je n’ai eu à acheter que la tige filetée.

Mise en œuvre et modifications

Je commence par découper les différentes bandes de CP, toutes de largeur 30 mm.

Les pièces de largeur 60 citées dans la liste (trapèzes) ne font pas partie du prototype. À leur place, j’ai utilisé des tasseaux mis à la hauteur 30 mm, soit la hauteur de l’empilement des trois couches de CP.

Les intercalaires sont de deux types : longueur 30 et longueur 50, ces dernières étant percées à ø 7,5 puis « taraudées » en vissant en force une tige filetée (ou une vis) M8. Sur la photo, les intercalaires percées sont aussi de longueur 30, mais on verra plus loin que certaines ont été remplacées par des pièces de 50 mm, qui s’insèrent dans la rainure et maintiennent l’ensemble à plat.

Vue d’ensemble des pièces

Notes :

Rectification

Il est nécessaire d’assurer la perpendicularité des pièces. Si vous avez une scie sous table précise, vous n’aurez peut-être pas besoin de ce qui suit, mais moi, oui. J’ai donc rectifié les extrémités des pièces par fraisage.

Les pièces assemblées par vis et collage sont placées dans l’étau de la fraiseuse. Fraisage en deux passes, en changeant de profondeur pour couvrir les 30 mm d’épaisseur. Pour les pièces avec intercalaire en saillie, ces dernières ne sont pas collées dans un premier temps, seulement vissées. Pour la rectification, elles sont démontées et remplacées par des cales provisoires. Elles sont remontées et collées après cette opération.

Rectification des extrémités

Cette photo n’est qu’une reconstitution après coup, et il manque le tasseau qui devrait être fixé sur le côté. La passe du haut a été faite, la passe en cours est 15 mm plus bas.

Enfin, les tiges filetées sont encollées à la cyano et vissées à leur place. Leur dépassement est de 50 mm par rapport à la face d’appui.

Vue des pièces montées

On voit sur cette photo les intercalaires de 50 mm qui permettent le guidage dans la rainure. Les deux autres étaient déjà collées quand j’ai pensé à cette amélioration et sont restées telles quelles.

Vue rapprochée des pièces montées

On peut voir dans la rainure de la pièce en arrière-plan une cale provisoire oubliée. C’est à ce moment que je me suis dit que les intercalaires pourraient avoir la longueur des tasseaux, et pourraient même les remplacer, d’où le nouveau plan.

Montage

Les pièces se mettent d’équerre presque naturellement. J’ai essayé trois réglages, un grand :

Gabarit large

L’orthogonalité vérifiée par l’égalité des diagonales est très bonne.

Un moyen :

Gabarit rectangulaire

Et un petit :

Petit gabarit

Dans ce dernier cas, la défonceuse n’aura qu’un très faible débattement !

Mise en situation :

Mise en situation avec la défonceuse

Remarques :

Pour le rangement, une fois les pièces démontées, l’encombrement est réduit :

Rangement des pièces

Conclusion

Il me reste à trouver un prétexte pour utiliser ce gabarit ! Comme souvent, c’est après en avoir eu besoin que l’idée s’est fait jour, bien aidée par la vidéo citée au début de ce texte.

Tige filetée M8 × 1000 mm
Référence 35736862
1,90 € (prix 2022) chez Leroy-Merlin.

6 écrous à oreilles M8
Référence 82583022
3,90 € (prix 2022) chez Leroy-Merlin.

Ces pièces ne sont rien d’autre que des lests
de wagons Hornby-Jouef !
On peut les remplacer par des rondelles larges,
mais la surface d’appui sera bien sûr réduite.