B10t USI LS Models livrée C160

B10t USI

Cliché SNCF.

Marque - Référence

LS Models 40006-3 (issue d’un set de trois voitures)

Type

B10t USI livrée C160 tranche USI 68.

Numéro UIC Date de révision
50 87 20-77 837-4 2 3.9.69
Attache : Landy

Masse

140 g (NEM : 115 à 150 g)

Commentaires

Une petite surprise sympathique : l’affectation à la région Nord (Landy), alors que la voiture est sensée appartenir à la rame réversible dite « Cyclope » de la région Sud-Ouest.

De prime abord, la silhouette est bien rendue, mais semble trop basse. Pourtant, les cotes sont bien respectées. Je suis immédiatement frappé par deux défauts : la jonction caisse-toit très imparfaite (le toit déborde d’au moins 2 ou 3 dixièmes), et le haut des châssis de fenêtres arqué. Il me semble que pour cette série de voitures, il n’y avait vraiment pas besoin de séparer le toit de la caisse, les flancs étant parfaitement plats. MMM-RG l’avait bien fait en son temps…

LS Models a corrigé le défaut principal des voitures précédentes faites en collaboration avec Heris, à savoir l’entraxe des pivots de bogies erroné. Mais, pour cela, l’axe de pivotement est encore plus déporté vers l’avant (6 mm). Je ne suis pas sûr que ce soit bon pour la tenue de voie.

Les roues ne sont pas très jolies (il y a eu du progrès depuis), de diamètre un peu trop fort et leurs boudins sont assez gros : 1 mm. Tout cela contribue à leur donner un aspect trop massif. Sur la photo, ces roues ont été remplacées. Les axes tournent dans des paliers métalliques : ceci est favorable pour l’usure, et permettra de capter le courant d’éclairage sans frottements supplémentaires.

Autre entorse à la réalité : les supports de suspension pendulaire, très caractéristiques des bogies Y28, sont attachés aux longerons de bogies et non au châssis.

Les baies sont en deux parties : la vitre elle-même et son châssis, assez bien ajusté mais qui se déforme parfois. L’encastrement n’est pas très bon en raison de la colle employée, épaisse et caoutchouteuse. Les petites fenêtres d’extrémité (toilettes et portes) sont encore moins bien encastrées, à cause d’une erreur de conception : le décrochement au niveau des portes est plus faible sur le vitrage que sur la caisse. Enfin, les hublots des portes d’intercirculation ressemblent plutôt à des « culs de bouteille ».

La couleur gris métallisé est incompatible avec celle des voitures UIC REE (plus claire, plus brillante). Mais je ne sais pas qui a raison.

Des mains montoires en plastique sont fournies, avec un gabarit pour percer les trous correspondants. Mais leur diamètre est deux fois trop gros : 0,7 au lieu de 0,3 (environ).

Les pièces de détaillage en plastique gris, y compris les tampons et les bogies, sont en matière translucide non peinte. Le démontage du toit et du châssis est très facile et sans risque. Les sièges sont de forme correcte, mais ils sont affligés de traces de moulage (grappes et éjection) très visibles de l’extérieur, et malheureusement fortement collés, alors que, munis de clips, ils pouvaient fort bien se passer de colle. Le sol est de teinte ivoire, couleur très salissante sans doute pas conforme.

Voir :

Modifications

  • Mains montoires en corde de guitare ø 0,3. Câblots d’origine très fragiles remplacés par du fil à wrapper.
  • Débordement du toit partielle­ment corrigé (impossible aux extrémités, sauf avec ponçage et remise en peinture).
  • Les roues sont changées pour des modèles à boudins fins, et leur isolation est supprimée. Les axes d’essieux sont isolés par leur milieu.
  • Éclairage : prise de courant par paliers conducteurs, réglette de douze LED, circuit de commande à ILS bistable.
  • Décoration de l’intérieur (sol et parois), peinture des accessoires (tampons, passerelles, essieux, etc.).
Intérieur B10t USI LS Models

Historique

Voitures dites USI (Unifiées Service Intérieur), sur bogies Y28 D, construites de 1968 à 1971 par les Ateliers du Nord de la France (ANF).

Il est à remarquer que leur longueur HT ainsi que leur distance entre pivots (virtuels) de bogies sont les mêmes que celles des voitures DEV AO dites longues.

Ces voitures sont du type coach (à couloir central). Elles sont divisées en leur milieu par une cloison en verre sans porte, séparant les salles fumeurs et non-fumeurs. Les sièges ont un dossier inclinable à deux positions, et sont recouverts de texoïd gris légèrement bleuté.

Les vitres ne sont ouvrantes que d’un côté, pour éviter les trop forts courants d’air, et sont alors munies d’un déflecteur à 45° qui, lorsqu’elles sont entrebâillées, permet de canaliser l’air vers le haut. Ce déflecteur n’a pas été représenté sur le modèle réduit.

La voiture LSM est dans la tranche 20-77 795-1 à 859-8, autorisée à 160 km/h. Elle a fait partie de la rame réversible « Cyclope » entre Paris-Austerlitz, Orléans et Tours dans les années 1970. Les voitures livrées neuves à la région Nord appartiennent à la tranche précédente 50 87 20-70 725-8 à 794-4 limitée à 150 km/h et donc en livrée vert celtique.

Documents

  • Fiche Loco-Revue no 528 / 51975-75 a 45 (ancienne série).
  • Fiche Loco-Revue no 53 / 2 (ancienne série) pour la rame « Cyclope ».
  • Fiche La Vie du rail. Attention : cette fiche concerne une B10t USI plus ancienne, avec des baies régulièrement espacées, et confond deux types :
  • le type 1960 sur la photo, montée sur bogies Y16, et à caisse plus courte munie de soufflets ;
  • le type 1961 sur le diagramme et le dessin, sur bogies Y16 aussi, mais avec une caisse allongée et des bourrelets UIC.
    La longueur HT est la même dans tous les cas.

B10t USI LS Models livrée C160

B10t USI

Cliché SNCF.

  1. Après remplacement des roues ø 10,9
Cote Réelle 1:87 Modèle
Longueur H. T. 25 094 288,4 288,4
Longueur châssis 23 794 273,5 276,4
Largeur caisse 2 880 33,1 33,3
Hauteur caisse 3 870 44,5 44,2 1
Distance pivots 17 000 195,4 195,5
Empattement bogies (Y28) 2 560 29,4 29,2
Diamètre roues 920 10,6 10,6 1