B5D UIC C160 REE

Voiture UIC B5D livrée gris ciment

Cliché anonyme.

Marque - Référence

REE VB-099-3 et VB-100

Type

B5Dd2 type UIC 69 mixte 2e classe - fourgon en livrée C160 (vert garrigue et gris métallisé)

Numéro UIC Date de révision
51 87 82-70 055-4 5 12.4.73
51 87 82-70 063-8 5 10.5.73
Attache : Villeneuve

Masse

126 g (NEM : 113 à 146 g)

Commentaires

Mêmes remarques générales que pour la B10. Un prix nettement inférieur (passé de 62 à 49 puis même à 33 € !) montre bien que les défauts constatés, toujours présents, à savoir la jonction toit-caisse beaucoup trop apparente et la bande gris métallisé assez mal appliquée, trop large et surtout trop basse, ont nui à la vente de ces voitures par ailleurs très finement gravées.

Des défauts de fabrication, nouveaux ou déjà constatés, viennent s’ajouter sur l’un ou l’autre des modèle en ma possession :

  • un amortisseur de bogie non collé ;
  • un balancier de bogie déformé ;
  • taches (colle ?) entre vitrage et grille de fourgon ;
  • poussières sur les vitres (à l’intérieur) ;
  • deux poignées à côté des portes manquantes ;
  • deux tampons au fût de travers (sans parler des plateaux !)

La couleur gris métallisé est incompatible avec celle des voitures USI LS Models (plus sombre, moins brillante). Mais je ne sais pas qui a raison.

Les sièges sont beiges, alors qu’ils sont gris bleutés sur les B10. Mais c’est peut-être conforme, étant donné que les B5D UIC sont de fabrication plus récente.

Il y a bien d’un côté du châssis deux bossages sensés assurer une portée en deux points (le troisième point étant la rotule du bogie du côté opposé), mais ces bossages ne portent pas sur le bogie ! Il faudrait qu’ils soient plus hauts de 0,15 mm minimum en moyenne. Et, d’autre part, le jeu est très faible en roulis côté rotule : les têtes de ressorts de la suspension secondaire viennent très vite en butée sur les membrures du châssis.

Les passerelles d’intercirculation, très fines et en métal, ne tiennent pas en position verticale. À coller si l’on ne veut pas en perdre !

Il y a des fanaux d’arrière incorporés.

Voir :

Modifications

  • Poignées manquantes remplacées.
  • Portée en trois points rétablie par interposition de cales ép. 0,3 collées sur le châssis de bogie, côté bossages.

Historique

Voitures suivant les prescriptions de l’UIC (type Y), de 24,5 m. Construites par De Dietrich et CIMT Lorraine en 1972 et 1973 en 118 exemplaires, no 51 87 82-70 001-8 à 118-0 (source : EC64, voir lien ci-dessous). Tare 41 t.

Selon toute vraisemblance, ces voitures sont sorties directement en livrée C160 puisque celle-ci a été appliquée à partir de 1970.

Documents

  • Fiche Loco-Revue no 80 / 65 c 7 (ancienne série) pour la B10
  • Loco-Revue no 627 de juillet / août 1999, p. 30-35
  • Ferrovissime no 6 de juin 2008, p. 16-22
  • Ferrovissime no 8 de septembre 2008, p. 45-54. Dommage qu’il n’y ait pas une seule photo de B5D !
  • Article Wikipédia
  • Site ec64.pagesperso-orange.fr
  • Site fc30.pagesperso-orange.fr

B5D UIC C160 REE

Voiture UIC B5D livrée gris ciment

Cliché anonyme.

Cote Réelle 1:87 Modèle
Longueur H. T. 24 500 281,6 282,5
Longueur châssis 23 200 266,7 266,5
Largeur caisse 2 880 33,1 33,4
Hauteur caisse 4 050 46,6 46,3 1
Distance pivots 17 200 197,7 197,3
Empattement bogies 2 300 26,4 26,5
Diamètre roues 920 10,6 10,6
  1. En moyenne 46,5 après rectification de la portée.

Voir une page consacrée à ce problème :
La bourde de la bande grise