Voiture B11 Est Roco

Voiture B11 Est

Cliché R. Bersot.

Marque - Référence

Roco 64616 et 64617

Type

Voiture B11 métallique Est type 1932/1939, ex C11yfi de la Compagnie de l’Est.

Numéro Date de révision
51 87 21-46 152-4 22.6.72
51 87 21-46 148-2 26.12.72

Masse

155 g ; 147 g après réduction du lest (NEM : 108 à 141  g)

Commentaires

Je ne connais ces voitures que pour les avoir vues en gare de Nancy dans les années 1970. Le modèle Roco me semble fidèle. Ce qui me frappe à première vue est le manque de transparence, pour ne pas dire la saleté, des vitrages. Le châssis n’est pas peint et est donc assez brillant : il faudra absolument le « salir ».

Il y a un marquage sur la caisse qui me semble erroné : OURCQ A***. Ces voitures étaient marquées A* seulement.

La forme un peu particulière des bogies type S2C est bien respectée. Mais ils possèdent tous les deux une dynamo, heureusement facilement détachable. Les roues font ø 11 (standard Roco) alors que leur diamètre devrait être de 10,6 pour 920 mm réels. La dynamo est vraiment trop basse !

À part les roues, toutes les cotes sont quasi parfaitement respectées, y compris la hauteur, ce qui est rare. Mais les extrémités de toit, et surtout les gouttières, sont assez mal gravées.

Les voitures sont livrées avec des soufflets en extension (sans leurs suspentes qui sont à monter). Des soufflets repliés se trouvent dans le sachet de pièces, avec leurs suspentes, ainsi que trois types d’aérateurs et des mains montoires assez fines. Les plateformes d’intercirculation sont articulées : l’une se promenait dans la boîte. Les tampons sont à coller au plus vite, car ils s’échappent facilement.

Des plaques en photodécoupe sont fournies pour l’itinéraire Strasbourg - Nancy - Toul - Châlons en Champagne - Paris-Est. L’ennui est que, dans les années 1970, Châlons s’appelait encore sur Marne (le changement de nom date de décembre 1997) ! Il y a quatre plaques toutes identiques.

Voir :

Modifications

  • Décoration des sols et parois par papier photo adhésif imprimé et découpé.
  • Lest diminué de 16 g, mais diminution partiellement neutralisée par la masse de l’équipement électrique.
  • Roues changées pour des ø 10,5 non isolées montées sur demi axes isolés. Bogies munis de paliers conducteurs.
  • Éclairage commandé par ILS bistable. Pour la réf. 64617 : lanternes de queue (REE) commandées par un deuxième ILS bistable.
  • Peinture des essieux, sabots de frein, marchepieds et tampons. Patine du châssis et des bogies.

Historique

Les voitures métalliques du type C11 étudiées par la compagnie de l’Est ont été livrées de 1932 à 1939, au nombre de 171 unités. Par rapport aux types antérieurs, le châssis n’est plus apparent, et il n’y a plus de couvre-joint en ceinture de caisse. Elles ont été surclassées en B11 lors de la suppression de la 3e classe en 1956. Source : fiche Loco-Revue.

Tare entre 42 et 50 t environ. Vitesse limite : 140 km/h. Immatriculation UIC : 51 87 21 46 101-1 à 153-2, 51 87 21 47 154-9 à 162-2, 51 87 21 47 163-0 à 248-9.

Dans les années 1970, elles servaient surtout au transport de militaires en permission.

Documents

Voiture B11 Est Roco

Voiture B11 Est Roco

Voiture B11 Est

Cliché R. Bersot.

  1. La caisse Roco est marquée 23.55m.
Cote Réelle 1:87 Modèle
Longueur H. T. 23 530 1 270,5 270,8
Longueur châssis 22 204 255,2 255,5
Largeur caisse 2 940 33,8 34,0
Hauteur caisse 4 000 46,0 46,0
Distance pivots 15 500 178,2 178,5
Empattement bogies (S2C) 2 500 28,7 28,6
Diamètre roues 920 10,6 11,0