Le réglage des couleurs

Comment compenser la température de couleur de l’éclairage ?

D’abord, ne vous fiez pas à la « balance des blancs » automatique, ni de l’appareil photo, ni du logiciel de retouche ! En effet, en photo rapprochée, le sujet prend une importance prépondérante dans l’image, et il est impossible que la moyenne des couleurs de l’image donne un gris neutre. Or c’est bien comme cela que procèdent les appareils : ils supposent que les couleurs sont toutes présentes en même quantité, et que donc, si on les mélange, on obtiendra du gris ! C’est loin d’être toujours la réalité. Naturellement, ce principe est plus ou moins affiné suivant la qualité de l’appareil ou du logiciel.

Par exemple, si vous photographiez une voiture rouge sur un fond gris, en balance automatique, l’appareil va « compenser » en mettant du cyan (bleu-vert, complémentaire du rouge) sur le fond :

Alfa-Romeo spider Schuco
Alfa-Romeo spider Schuco
Photo « naturelle »
Photo avec « niveaux automatiques »

Inversement, un modèle vert va être « équilibré » par un fond magenta (rose) :

Opel Rekord C Brekina
Opel Rekord C Brekina
Photo « naturelle »
Photo avec « niveaux automatiques »

Dans les deux exemples, on voit bien que la couleur principale s’est assombrie, et que le sol, sensé être gris, a viré soit au bleu-vert, soit au rougeâtre. Vous trouvez l’effet caricatural ? Attendez, j’en ai encore un autre ! Quelle est la couleur complémentaire du bleu ? Oui, au fond de la salle ? Bravo ! C’est le jaune ! Alors, regardez ce dernier exemple.

Autres exemples

Voici deux photos extraites du forum Loco-Revue, du même auteur, dans la même série. Je précise à toutes fins utiles que mon but n’est évidemment pas de dénigrer l’auteur, qui, en termes de patine de wagons, est un chef ! Il est peut-être moins intéressé par la photo, et c’est dommage, car il pourrait mieux mettre en valeur ses réalisations. Il a probablement configuré son appareil photo sur Balance auto.

Dans le premier cas, le châssis vert du wagon et la verdure de l’avant-plan ont été compensés par une dominante magenta bien visible.

Porte-conteneur Piko

Dans le deuxième cas, il y a une forte dominante rouge orangé due à la couleur bleue du conteneur. Pour les deux photos, j’ai essayé (à droite) de rétablir un certain équilibre avec les outils Niveaux, Courbes, Balance des blancs. Mais naturellement, c’aurait été plus facile et le rendu aurait été meilleur en travaillant à partir des originaux plutôt qu’avec des images réduites publiées sur Internet.

Porte-conteneur Piko

Porte-conteneur Piko

Porte-conteneur Piko

Certains pensent peut-être : « Si ça se trouve, son écran est tout pourri, et c’est l’original qui est bon ! » Bon, déjà, si c’était le cas, la dérive des couleurs serait toujours dans le même sens. Mais admettons. Alors, utilisons une pipette de couleur, qui, elle, ne sera pas influencée par la qualité de l’écran. Une parmi d’autres est Color Cop (le flic de la couleur !). Vous pourrez faire vous-même le test en installant cette pipette qui est bien pratique.

Vous conviendrez que le fond du drapeau doit être à peu près blanc, et que donc ses composantes RVB devraient être à peu près égales ? Alors comparons. À gauche, il y a un écart maximum de 43 points entre composantes ; à droite, seulement 3. Yapafoto, comme disent les Nippons.

Alors, comment faire ?

Au minimum, réglez la balance des blancs par rapport au type de lumière utilisée (plein soleil, nuageux, flash, incandescence, etc.).

Mais le mieux est de commencer par photographier un carton blanc ou gris le plus neutre possible.

Si l’appareil est équipé d’une balance manuelle, utilisez-la pour cette prise de vue. Sinon, la photo du carton servira de base pour toute la série de photos prises avec la même lumière. Si cette lumière peut varier, laissez le carton neutre dans un coin de chaque photo ou même comme fond. Vous utiliserez plus tard la pipette de couleur du logiciel de traitement sur le carton gris photographié pour régler la balance des blancs.

Surtout, ne vous fiez pas à l’écran de l’ordinateur, particulièrement si c’est un écran plat. Ces écrans sont en général très mal réglés, et, pire, ne rendent pas les mêmes couleurs selon l’angle sous lequel on les regarde ! Bien sûr, si vous avez un écran d’excellente qualité, donc cher, et bien calibré, donc en ayant utilisé une sonde chère aussi, cette remarque ne vous concerne pas, et vous n’avez sûrement pas besoin de mes conseils…