Éclairage

Source

Il faut pour ce travail une lumière constante, homogène et d’une température de couleur précise. Je pense que le flash est ici la meilleure réponse. Il sera placé face à l’appareil. Pour avoir un éclairement à peu près constant sur toute la surface de la diapo, j’interpose entre le flash et le support un écran en polystyrène, extrudé ou non. Si j'étais vraiment rigoureux, je prendrais une photo à vide et je mesurerais l'exposition en différents points de l’image obtenue.

Flash positionné face au reprodia

Température de couleur

Le choix de la TC peut se discuter. Personnellement, je sélectionne celle de la source, c.-à-d. celle du flash. Mais on pourrait juger qu’il vaut mieux prendre celle de la diapo et donc sélectionner la balance des blancs automatique. Si vous photographiez en raw, la question ne se pose pas, puisque la balance des blancs se fait a posteriori.

Synchronisation

Puisque le flash n’est pas monté sur l’appareil, se pose le problème de sa synchronisation. Solution la plus simple : le cordon synchro classique ; mais, souvent, le matériel moderne, flash ou appareil photo, n’est pas muni de la prise adéquate. La solution est d’acheter un ou deux sabots, en fonction des besoins, à placer l’un dans la griffe porte-flash de l’appareil et l’autre sous le sabot du flash. Si on possède un câble de synchronisation dédié à l’appareil, on peut bien sûr l’utiliser, mais cela me paraît trop cher dans le cas où ce serait son unique emploi. Il y a enfin les systèmes de transmission par flashes maître / esclave ou par émetteur / récepteur radio, mais là aussi, c’est très cher pour une utilisation aussi occasionnelle.

Câble de synchronisation spiralé mâle/mâle 1,5 m
Hama 6938 - 17,54 € (prix 2016)
sur Amazon

Sabot Griffe pour Flash Esclave
5,90 € (prix 2016)
sur Ebay