X 4005 vue de profil

Autorail X 4005 Mistral.

Le « Picasso » Mistral : un coup de maître ?

Lorsqu’ils ont sorti cet autorail, les gens de chez Mistral Train Models, pour leurs débuts en modélisme ferroviaire, ont voulu frapper un grand coup, avec une jolie maquette, et une électronique sophistiquée conçue par eux de A à Z (fierté !). Mais, comme le dit la sagesse populaire, le mieux n’est-il pas — souvent — l’ennemi du bien ?

Une électronique propriétaire, c’est bien joli, mais c’est beaucoup moins adaptable qu’un décodeur fait par un spécialiste de la chose. Du coup, on a des automatismes contestables, par exemple, le passage automatique des feux rouges en stationnement, aux feux blancs en manœuvre, ce qui n’a jamais existé en réalité ! Ça n’aurait pas eu d’importance si nous, utilisateurs, avions pu modifier ce comportement. Mais non ! Tout est figé sur cette carte. Ne parlons même pas de mapping des fonctions !

Parmi les lacunes ennuyeuses, citons :

Heureusement, les artisans sont là ! Et SMD a vite sorti un timon à élongation adaptable à l’avant du Picasso. D’autant plus ballot de ne pas pouvoir éteindre les feux rouges !

Notez l’attelage à queue d’aronde dont la queue a été refaite, pour diminuer l’écart avec les tampons d’une remorque.

Attelage SMD

Voici ce que je me propose de faire :

Quant à la marche en jumelage, je ne vois pas d’autre possibilité que d’utiliser un nouveau décodeur, en remettant toute l’électronique actuelle, ainsi que le son, en question. Là, c’est trop pour moi !

En fait, j’arrive à me débrouiller en profitant du fait que cet autorail n’a pas de bandages d’adhérence : je commande l’accélération de celui-ci, puis, immédiatement après, de l’autre autorail, en l’occurrence un ABJ, en mettant à profit le patinage des roues du premier. Qui a dit jonglage ? Ça ne se passait pas comme ça en réalité ? Oui, bien sûr, il y avait deux conducteurs…

Timon pour Picasso Mistral
réf. SMD 072
6,00 € — prix 2013
chez smd-productions.fr