Pose de lanternes de queue

Les céréaliers circulent la plupart du temps en rames blocs. Il faut donc équiper le dernier wagon de feux de fin de convoi. Je vais expliquer rapidement comment j’ai réalisé ces feux. Une page plus détaillée se trouve dans l’article sur les trémies EX REE.

J’ai choisi un modèle à faces planes pour sa facilité de démontage.

Prise de courant

L’équipement du wagon avec des paliers laiton est facilité par le fait que les bogies se démontent entièrement, ce qui permet de creuser sans difficulté les boîtes d’essieux. Certains modèles anciens sont même déjà pourvus de demi axes isolés munis de roues non isolées, ce qui est l’idéal pour la prise de courant.

Paliers conducteurs

Ce n’est pas le cas du modèle que je veux équiper. Il faut donc opérer un échange de roues isolées contre roues non isolées. Voir l’article sur les voitures Nord Rapide.

Lanternes

Ce sont des lanternes REE que j’ai munies de LED CMS. Elles sont collées, après avoir gratté leur peinture au dos, sur les porte-lanternes à l’opposé de la passerelle. Les fils descendent directement sous la traverse de tamponnement puis cheminent sur le bord du châssis. Attention au passage sous les tampons qui sont mobiles et pourraient accrocher les fils.

Câblage

Les paliers en laiton sont reliés deux à deux par un brin de fil, lui-même soudé à un fil souple. Les fils venant des lanternes et ceux des bogies passent par un trou fait dans la trémie, pour être soudés sur le circuit de commande muni d’un ILS bistable permettant l’allumage et l’extinction des lanternes.

Câblage

Circuit de commande

Le condensateur (de 220 µF) est monté sous la carte. Il est lui-même collé à l’adhésif double face épais sur l’unique plaque de lest que j’ai laissée en place. Cette disposition permet à l’ILS de se trou­ver assez haut pour être actionné sans difficulté par un aimant placé au dessus du wagon.

Circuit de commande

On peut voir que des fils (rouges et noirs) partent des deux côtés. En effet, j’ai équipé les deux bogies de prises de courant. Mais ce n’était vraiment pas indispensable, un seul aurait suffi.

Voir ce document PDF pour le schéma et le typon du circuit imprimé.

Résultat

Wagon avec lanternes, de nuit

L’éclairage vertical est impitoyable pour la jonction entre caisse et toit !