Intervention sur l’aménagement

L’intervention sur l’aménagement consiste en deux opérations successives :

  1. Perçage pour le passage des fils — en toute discrétion — du châssis vers la réglette d’éclairage.
  2. Fraisage d’un cabinet de toilette pour faire place au circuit de commande et anti-clignotement.

Perçage pour le passage des fils

Il s’agit de relier l’ouverture en T du châssis vue précédemment aux toilettes. Notons que ces toilettes sont des pièces indépendantes du reste de l’aménagement, fixées sur ce dernier par trois pions, et malheureusement trop bien collées.

Le perçage, diamètre 2 mm amplement suffisant, part de la base de l’empreinte en forme de triangle correspondant à l’emplacement du ressort de rappel du timon, et traverse successivement le sol (bleu), un peu le siège (rouge), la paroi du compartiment (jaune) et celle du cabinet de toilette (jaune aussi). L’angle de perçage est d’environ 45°, ce qui évitera aux fils d’interférer avec le ressort de timon. Le débouché se fait… dans le lavabo !

Perçage de l’aménagement

Fraisage d’un cabinet de toilette

On peut choisir indifféremment l’une ou l’autre des deux toilettes. Pour ce fraisage, il est préférable de décoller la pièce, au risque de casser les pions de fixation, pour éviter au maximum l’introduction de copeaux dans l’aménagement : la matière est très électrostatique et retient toutes les poussières.

La photo montre le cabinet de gauche, avec son simple perçage, et celui de droite fraisé. Seul le siège de W. C. a survécu à l’opération !

À côté se trouve le circuit de commande qui sera collé sur la paroi de droite. L’arrondi du circuit correspond à celui de la paroi, bien qu’un léger dépassement vers le haut ne gêne en rien le remontage.

Fraisage d’un cabinet de toilette