Voiture M2 vue de profil

Voiture SNCB B8D M2 Märklin équipée pour éclairage.

Le constat

À la livraison

C’est un ensemble de quatre voitures M2 en livrée verte d’origine : une voiture mixte A4B5, deux voitures B11 et une mixte B8D. Produit Märklin réf. 43530 sorti en 2001. J’ai eu la chance d’en dénicher un exemplaire neuf chez Modellbahn-Seyfried.de au prix approximatif de 40 € par voiture.

La boîte est énorme (640 × 175 mm) et n’est pas facile ni à expédier, ni à ranger ! Cela me rappelle un certain EAD (LSM) 1re génération !

La rame est livrée avec quatre soufflets repliés pour extrémité non attelée. Ces soufflets sont facilement interchangeables, contrairement à ceux d’autres fabricants.

Les voitures sont lourdes, sans doute trop. On verra s’il est possible de réduire leur masse. Les bogies n’ont pas de suspension en trois points. Les roues sont brunies, mais les essieux seront de toute façon à changer, puisqu’ils ne sont pas isolés, pour des modèles conformes à la norme NEM 310.

Démontage de la voiture

Le démontage est très facile : il suffit d’enlever les soufflets, simplement encliquetés, et d’écarter un peu les bas de caisse au niveau des portes. On découvre un aménagement intérieur un peu rustique, teinté dans la masse en vert, peint en rouge en 1re et en crème dans la partie fourgon. Attention : les vitrages, non collés, ont tendance à s’échapper. Il faut vérifier qu’ils sont bien engagés dans les petits picots qui se trouvent en partie haute. Il sera bon de les maintenir en place avec un peu de colle genre Kristal Klear ou de l’adhésif double face mince.

Le toit est rapporté, mais pas démontable car fixé avec des picots écrasés à chaud.

Les marchepieds et certaines plaques de marquage ont tendance à tomber lorsqu’on lève la caisse, mais elles sont faciles à remettre en place même après remontage.

L’aménagement est très facile à enlever, car il n’est pas du tout fixé. On découvre en dessous le lest, de 45 g, qui n’est pas non plus fixé. En le supprimant, on obtient une masse de 111 à 117 g, ce qui est parfaitement conforme à la recommandation NEM.

Les bogies se déclipsent facilement en les repoussant de l’intérieur par leur pivot. Attention à repérer l’emplacement du bogie muni d’une statodyne, du côté où il y a une encoche spécifique (et conforme) dans le bas de caisse. Les essieux, dont l’axe a une longueur de 24,4 mm, s’enlèvent facilement.

Enfin, je démonte les attelages Märklin genre « Goldorak », puisque j’utilise des Profi Fleischmann et que, de plus, ils vont être électrifiés.