Travaux mécaniques

Rattrapage de la déformation des caisses

Il va falloir procéder à une « contre-déformation » sélective, car, comme déjà vu, la déformation est plus accentuée au niveau des clips que sur le reste de la caisse. D’autre part, je préfère éviter de procéder à chaud (sèche cheveux ou eau très chaude), car il est presque impossible de maîtriser le comportement de la matière plastique dans ces conditions, et le remède risque d’être pire que le mal.

Je fabrique donc un gabarit en contreplaqué de 10 mm (le même conviendra pour les deux véhicules). Je l’installe au niveau des bas de caisse.

Gabarit

Les fentes visibles au milieu du gabarit permettent le passage des ergots d’accrochage de la caisse. Les angles doivent être arrondis.

J’applique une pression à l’endroit des clips avec des pinces à ressort ou des serre-joints en plastique pour ne pas dégrader la peinture.

Contre-déformation

Je laisse mijoter au moins trois jours par caisse (une semaine, c’est mieux), pour obtenir un résultat pas parfait, mais suffisant pour qu’elle tienne sur son châssis. Mais, bien sûr, rien ne permet de supposer que la déformation ne va pas réapparaître…

Allongement des ergots de caisse

Je taille dans de l’Evergreen épaisseur 1 mm des pièces semblables aux ergots d’origine, avec simplement une « griffe » plus longue d’environ 1 mm. Ce dépassement, sans doute exagéré, pourra être ajusté après essai. Ces pièces sont collées (Uhu Strong & Safe) sur un côté des ergots existants. Sur la motrice, il vaut mieux les coller côté avant, car leur logement dans le châssis est légèrement décalé dans ce sens. Il y a aussi une petite excroissance des vitrages, faisant ressort, à couper.

Ergot de caisse monté

Reconstitution de la jupe de bas de caisse de la remorque

Côté cabine de conduite de la remorque, Roco a prévu la possibilité d’atteler une deuxième rame, d’où la présence d’une échancrure dans la jupe pour laisser passer le timon. Mais ce n’est vraiment pas esthétique lorsque la rame est toute seule. Dommage que Roco n’ait pas jugé bon de fournir une pièce de complément, comme il l’a fait pour ses remorques d’autorail unifiées.

Cela fait partie de mes intentions, mais j’hésite à me lancer, surtout en raison de la difficulté de reconstituer les teintes des peintures à appliquer.