Décoration

Il n’y a pas grand chose à ajouter à la décoration de ces voitures. Toutefois, je voulais, pour les compartiments de 1re classe, ajouter des têtières, des miroirs et des photos. Pour ces dernières, je crois qu’il y en avait aussi en 2e classe, mais c’est un peu fastidieux à coller ! Donc j’en reste pour le moment aux privilégiés de 1re !

Ce travail sera beaucoup plus facile, évidemment, sur l’aménagement démonté.

Têtières

Pas question pour moi de faire cela en peinture, trop fastidieux. Les têtières sont donc faites de petits morceaux d’étiquettes autocollantes. Petit défaut : les côtés des appuis-tête, qui devraient être traités, ne le sont pas.

Miroirs

J’ai depuis longtemps en stock des rouleaux de papier métallisé autocollant de différentes couleurs (très bien pour faire des décorations de Noël), dont une version « argent ». J’y ai découpé de petits rectangles de 6 × 2,5 mm.

Photos

Je suis allé chercher sur Internet de véritables photos, en noir et blanc, de sujets simples (paysages, statues, architecture). Il y a une dizaine de sujets différents. Évidemment, la réduction énorme fait qu’ils ne sont pratiquement plus reconnaissables, mais c’est pour la beauté du geste. Format (images importées sous MS Word, ici grossies cinq fois environ) : 3,4 × 2,1 mm.

Photos pour décoration

Les photos sont imprimées sur étiquettes autocollantes. Le papier étant de qualité ordinaire, après avoir prédécoupé les images, j’y ai passé un coup de vernis acrylique brillant Humbrol en bombe.

Si c’était à refaire, j’imprimerais la totalité de la cloison, du moins la partie au dessus des sièges, avec les photos et un cadre pour positionner le miroir. Je pourrais ainsi coller ce miroir confortablement avant de placer le tout dans l’aménagement.

Remontage

Aménagement et bogies sur châssis

Après avoir remis les timons en place, je présente l’aménagement sur le châssis, je passe les fils par les trous de pivot, et j’encliquette le tout.

Je passe les fils dans les pivots des bogies, et, tout en maintenant les fils assez tendus, pour qu’ils ne se coincent pas n’importe où, j’encliquette les bogies.

Je soude les fils sur la plaquette en circuit imprimé des bogies (attention à la polarité !), puis j’en tire gentiment l’excédent par le dessus de l’aménagement — ils devraient coulisser sans trop de difficultés. Je laisse un peu de mou.

Caisse sur châssis

J’approche la caisse du châssis, je fais passer les fils par les trous oblongs percés dans les porte-bagages. Je place la caisse sur le châssis, mais sans l’encliqueter.

Je soude les fils sur la réglette d’éclairage. Je colle la réglette sur les entretoises au double-face épais.

Remontage de la caisse

Remarquez l’entretoise pour la réglette munie de son adhésif avec son papier protecteur. Les marchepieds sont peints couleur bois clair.

Test de fonctionnement

Avec un ohmmètre, je vérifie la continuité électrique entre les deux bogies, pour la même file de rail, et l’isolement entre les deux files de rails.

J’alimente un coupon de voie, je pose la voiture dessus et je vérifie l’allumage de la réglette. Dans le cas d’utilisation d’un ILS bistable, il faut peut-être passer l’aimant de commande pour provoquer l’allumage.

Fin du remontage

J’encliquette complètement la caisse sur le châssis. Attention aux câblots qui peuvent venir se coincer entre les deux. Remettre éventuellement les tampons. Je colle les accessoires qui se seraient échappés pendant les opérations.

J’encliquette le toit. C’est fini ! Qui a dit « enfin » ?

Voiture Nord Rapide éclairée

Papier adhésif métallisé réf. PAD 185
Format 1 x 0.33 m, lot de 5 couleurs :
or, argent, rouge, bleu et vert
10,91 € — prix 2015 chez Ogéo