On casse tout et on recommence !

Je rappelle que j’avais modélisé un portique de 1re génération, mais avec un plan de 2e génération. J’ai essayé de modifier ce modèle pour rattraper les différences, mais ça aboutissait à trop de distorsions.

D’autre part, Combi24 (un participant au forum Loco-Revue — merci à lui) m’a fait parvenir beaucoup de documents et de photos de détail.

Du coup, je me suis décidé à tout reprendre à partir de zéro pour un portique de 2e génération.

Mon approche sera cette fois moins « naïve » :

Après recueil de quelques avis sur le forum, je décide que certains éléments (poutres, palées) seront en impression 3D ; que d’autres (passerelles, rambardes) seront en maillechort. Pour d’autres encore (cabine p. ex.), c’est beaucoup moins évident, mais je penche fortement pour l’impression 3D.

Pour le dimensionnement, je vais dès le début tenir compte de la réduction au 87e. Par exemple, l’épaisseur des tôles des passerelles sera de 17,4 mm, ce qui donnera 0,2 mm après réduction — j’aurais peut-être même pu choisir 0,16 ; l’épaisseur des rambardes sera de 26,1 mm pour obtenir 0,3 mm. Là, 0,4 serait mieux, mais cela limiterait la finesse de certains détails.

De même, les diamètres d’axes seront adaptés pour donner des valeurs disponibles dans le commerce, en laiton, maillechort ou corde à piano.

Choix des sous-ensembles

Je vais créer une arborescence d’éléments, suivant plus ou moins les étapes de construction. Voici ce que cela aura donné finalement dans le Gestionnaire des références externes d’AutoCAD.

Gestionnaire de références externes

Quelques détails de construction

Je vais donner ici quelques précisions sur les choix que j’ai été amené à faire pour simplifier ou faciliter la construction.

Bogies

Le point délicat est la représentation de l’ensemble moteur. Les moteurs sont de type asynchrone, et possèdent typiquement des ailettes de refroidissement extérieures. Ces ailettes sont trop fines pour être rendues en impression 3D. Bien que je les aie représentées en vraie grandeur, j’ai donc dû les supprimer au 87e. On remarquera aussi l’augmentation d’épaisseur de certains reliefs.

1:1

Bogie moteur échelle réelle

1:87

Bogie moteur échelle 1/87

Cabine

Le choix de la technique de reproduction était délicat : les montants de fenêtres sont fins et risquaient de ne pas sortir en impression 3D.

En les épaississant un peu, et en prévoyant des logements pour des vitres en rhodoïd ou autre plastique transparent, je me suis dit que la construction serait quand même plus facile en 3D qu’en maillechort. J’ai prévu une construction en deux parties, de façon à pouvoir accéder à l’intérieur pour monter les vitres. Il y a donc d’une part la cabine proprement dite, et de l’autre le plancher muni d’une évocation de pupitre de commande.

Les pièces de fixation de la cabine sous palée (représentées en orange) seront en tôle de maillechort pliée.

Il n’est pas absolument sûr que les détails de l’ordre de 0,3 mm comme ces emplacements pour vitres et les joints d’étanchéité vont être correctement rendus en impression 3D ; on jugera sur pièces…

Cabine en deux parties

Emplacements pour vitres

Système de captage de courant

Il y a ici aussi une grande variété de configurations : ligne triphasée (380 V) en nappe horizontale ou verticale, enrouleur de câble en version plus récente, prise côté cabine ou côté opposé, etc.

J’ai choisi une prise de courant par trolleys sur nappe horizontale, côté cabine. Je justifie ce choix en considérant que la vue la plus spectaculaire du portique est face cabine, et qu’il vaut mieux que la ligne d’alimentation soit à l’arrière. De plus, cela simplifie un peu le portique, car, dans le cas contraire, il faudrait une passerelle supplémentaire pour accéder aux trolleys.

Je n’ai pas de données très claires sur la console support du dispositif, qui prend elle aussi des aspects assez variés. J’ai donc un peu improvisé en m’inspirant de photos et en simplifiant. En revanche, j’ai un plan assez précis des trolleys proprement dits.

Ces trolleys seront en photodécoupe. Les ressorts, facultatifs, ne seront pas fonctionnels ! Je n’ai pas représenté les isolateurs, trop petits pour passer en impression 3D.

Prise de courant