Installation sur les wagons

A priori, l’installation des fardeaux sur les wagons ne pose pas de difficulté. Le point délicat est la pose — si possible réaliste — d’amarres. Dans la réalité, ces amarres sont attachées sur des anneaux disposés autour du wagon. Il est rare d’avoir des anneaux fonctionnels au 1/87e. Il va donc falloir trouver une astuce pour imiter le dispositif réel.

Au début, je pensais trouver une solution amovible, mais j’y ai renoncé pour cause de mauvaise tenue.

Matériau pour les amarres

Pour imiter des sangles, il faut des bandes très minces et très étroites (de l’ordre de 0,5 mm). Il faut aussi qu’elles soient tendues. Ce dernier point est difficile à obtenir avec des matériaux non élastiques. C’est alors que j’ai pensé au fil élastique E Z Line (prononcez Easy Line), que j’avais acheté chez Apogée Vapeur pour « câbler » ma grue Griffet. Pour celle-ci, j’avais été déçu, car j’imaginais que ce fil était rond, alors qu’il est en fait plat. Mais pour les amarres, c’est parfait !

Gabarit de montage

Ici encore, pour garantir l’alignement des charges sur les wagons, et aussi pour faciliter l’installation, j’ai fabriqué un gabarit. C’est un berceau qui recevra les fardeaux puis le wagon à l’envers.

Ce gabarit est composé d’un socle en contreplaqué de 10 mm sur lequel sont collés des berceaux en polystyrène extrudé munis d’encoches en V qui recevront les tuyaux sans risquer de détériorer la peinture. L’espacement des berceaux doit être tel qu’il ne gêne pas le passage des amarres.

Montage sur les wagons

Pour faciliter le montage, les bogies sont enlevés. Les ranchers sont mis en position de route. Les fardeaux, avec leurs madriers enduits d’un peu de colle Kristal Klear, sont posés sur le plancher, centrés grâce à des cales en polystyrène extrudé ép. 3 mm disposées le long des ranchers. Après séchage et enlèvement des cales, l’ensemble est retourné sur le gabarit, et maintenu par des élastiques.

Petit problème pour les wagons Vitrains

Les wagons Vitrains doivent recevoir une amarre à un endroit où il y a une plaque de marquage. Il va donc falloir percer un trou, le plus discret possible — ø 0,6 pour moi — pour laisser passer le fil. Ce trou doit être oblique pour éviter le lest métallique qui se trouve derrière la paroi.

Wagon Vitrains profil

Montage des amarres

Le fil E Z Line est coupé en segments de 80 mm environ. Il est collé sous le châssis, près du bord, à un emplacement correspondant à un anneau d’amarrage, avec très peu de colle cyanoacrylate. Il est ensuite passé sous le chargement, en évitant de le vriller, pour des raisons esthétiques. Puis il est collé de l’autre côté, maintenu par des brucelles autoserrantes elles-mêmes maintenues par une « troisième main ». Le temps de prise est très court, car la cyano semble très réactive sur le fil E Z Line. Il reste à couper l’excédent de fil (lame de rasoir).

Le fil élastique ne doit être que faiblement tendu. Pour rendre le chargement démontable, j’avais d’abord essayé de tenir les amarres avec de la Patafix, puis avec de l’adhésif double-face mince. Mais les fils E Z Line, même peu tendus, finissaient toujours par s’échapper.

Montage sur wagon

Le gabarit, d’abord fait sur carton insuffisam­ment rigide, a été ensuite agrafé sur contre­plaqué. Il porte des repères de positionnement des amarres en fonction du type de wagon (R8.01 ou R8.02), car les anneaux n’y sont pas situés aux mêmes endroits.

Voici le résultat.

Wagon Roco chargé

Bobine 30 mètres gris foncé lourd
12 € — prix 2014
Réf. 90362C chez Apogée Vapeur