Intervention sur le circuit imprimé

Modif circuit

Couper la piste repérée 7 (voir détail sur la photo ci-dessous), et souder un fil de préférence vert (pour respecter le standard DCC) entre l’extrémité gauche de la résistance marquée 5600 (repère 6) et le côté de la broche tulipe no 3 de la prise NEM huit broches — de haut en bas, à gauche, nous avons d’abord un fil orange (broche 1), puis en dessous un fil jaune (broche 2), et enfin la broche 3 (repère 4). Attention à ne pas la boucher !

Ensuite, et c’est le point le plus délicat, il va falloir dessouder la résistance marquée 5600 et repérée 8 sur la photo, car la piste est cachée sous cette résistance, et sa voisine est trop rapprochée pour pouvoir intervenir sans risque. Utiliser de préférence une tresse à dessouder pour absorber un maximum d’étain. Si vous arrachez accidentellement la pastille inférieure, ce n’est pas grave, puisque c’est précisément cette partie qu’il faut couper.

Vous souderez un fil de préférence violet sur cette résistance ; cela peut être celui du décodeur lui-même. Mais j’ai préféré un fil séparé et soudé sur celui du décodeur, ce raccordement étant protégé par un morceau de gaine thermorétractable (repère 5). Il y a ainsi moyen de déconnecter le décodeur sans intervenir directement sur le circuit imprimé. Attention, côté résistance, que ce fil ne touche pas l’ancienne piste !

Vue rapprochée des opérations

Décodeur

Voila. Il n’y a plus qu’à tester le fonctionnement, en affectant des touches de la télécommande à l’allumage des feux rouges. Si vous utilisez un Silver+, vous pourrez n’affecter qu’une seule touche en conservant l’inversion de l’allumage des feux rouges en fonction du sens. Vous disposerez aussi d’une sortie supplémentaire pour, par exemple, installer un éclairage de cabine.

Supplément gratuit

Vous ne connaissez pas la signification du marquage des résistances CMS ? Le voici révélé : sur les n chiffres, les n−1 premiers sont des chiffres significatifs, donc à prendre tels quels. Par exemple, si le marquage est 5600, on prend 560. Le dernier chiffre donne le nombre de zéros à ajouter aux premiers chiffres. Ici, aucun zéro n’est à ajouter, donc c’est une résistance de 560 Ω. Autre exemple : 473. Il n’y a que trois chiffres. Les deux premiers donnent la valeur 47, à faire suivre de trois zéros, donc 47 000, soit 47 kΩ. Voir aussi cette page.