BB 12061 vue de profil

BB 12061 Trix.

Montage d’un décodeur et séparation des feux rouges

La BB 12061 de Trix (réf.  22361, livrée bleu monophasé, ép. III) est équipée d’un circuit imprimé récent (composants et LED CMS), mais les feux rouges sont câblés en parallèle avec les feux blancs. Impossible donc d’éteindre les feux rouges lorsque la machine tire un train. Je prévois aussi de l’équiper d’un décodeur Lenz Silver.

Levage de la caisse

Pas de problème particulier, si ce n’est qu’il faut enlever les mains montoires de cabine (le plus difficile sera de les remonter sans rayer la peinture). On commence par dévisser les capots d’extrémité (trois vis sous le châssis, deux près de la cabine et une à l’extrémité du « nez ». Ces capots ôtés, la cabine s’enlève sans difficulté.

À propos des capots, il me semble, d’après les nombreuses photos que j’ai consultées, qu’ils sont inversés par rapport à la réalité. En effet, ils sont asymétriques au niveau des ouïes des « joues », et ces ouïes devraient être côté marquage latéral « BB 12061 » et non côté « SNCF ». Je me suis demandé si c’était une erreur aléatoire, mais l’illustration de la boîte reproduit la même erreur. Heureusement, les capots peuvent être intervertis sans difficulté. Tout cela est bel et bon, mais le bac à transformateur n’est pas dans le bon sens ! En fait, il faudrait pouvoir retourner… les marquages.

Voir à ce sujet ce cliché de Ray Soper sur RailFanEurope.

BB 12131

Où mettre le décodeur

J’essaie toujours d’éviter la solution de facilité qui consiste à installer le décodeur dans la cabine. D’ailleurs, celle-ci est déjà remplie jusqu’au ras des fenêtres.

Il y a, sous le capot côté opposé au circuit imprimé, une plaquette en plastique qui semble bien attendre un échange avec un décodeur. Il y a deux vis et deux picots de centrage, disposés respectivement en diagonale. Mais l’entraxe est sans doute spécifique à un décodeur Trix. J’ai donc enlevé cette plaquette, coupé le picot indiqué en no 3, et fixé mon Lenz Silver avec une seule vis (no 2). Le picot no 1 est laissé intact.

Décodeur

Erreur à ne pas commettre

Au départ, j’avais simplement collé le décodeur sur la plaquette en plastique, mais il s’est retrouvé si serré sous le capot que le marquage d’un composant s’est imprimé dans l’adhésif noir collé dessous !