Cela fait longtemps que je pense à utiliser une commande sans fil pour mon circuit d’essai qui est assez long, et dont je ne peux atteindre les extrémités qu’en branchant ma commande Lenz LH90 sur des prises DIN disposées tous les 2,50 m environ. Ce n’est pas pratique, ça nécessite un câblage supplémentaire, et la pauvre prise DIN du boîtier est mise à rude épreuve : j’ai déjà eu des fils cassés à l’intérieur.

J’ai donc commencé à chercher ce qui pourrait convenir, sans remettre tout mon système, basé sur une centrale Lenz LZV100, en question.

Résultat de mes recherches

Plusieurs solutions se distinguent :

Voyons cela d’un peu plus près.

Télécommandes radio complètes

C'est ici que l’on trouve le plus d’offres variées. Beaucoup de produits commerciaux existent, la plupart venant des États-Unis, et, pour cette raison, pas importés en Europe. La raison en est que la réglementation en matière de fréquences radio n’est pas la même chez nous que chez eux. Rien que pour faire envie, voici quelques exemples :

Il y a ceci, qui est utilisable en Europe : R/C Throttle for LocoNet and XPressNet. Comme son nom l’indique, c’est une télécommande radio tout-à-fait adaptée à mes souhaits, sauf que ce n’est pas disponible actuellement (dernière date de mise à jour du site 31 août 2014), et que c’est cher : presque 600 € pour la base + la télécommande.

Télécommandes radio à faire soi-même

Certaines solutions font appel à des modules Arduino (par exemple, DCC++ Throttle) ou à des fabrications locales de circuits qui nécessitent quand même du matériel et des compétences techniques. Par exemple, celle de Paco Cañada, dont j’ai monté et utilisé avec succès le Xbus TCO, qui propose sur son site les plans d’une télécommande radio nommée XWL fonctionnant sur bus XpressNet. Petit ennui, les composants, émetteur et récepteur radio en particulier, sont obsolètes (l’article date de 10 ans). Ce n’est pas trop gênant, car on peut toujours trouver un équivalent, mais il faut modifier le circuit imprimé.

En fait, cette télécommande est unidirectionnelle et ne peut pas servir à programmer des CV par exemple ; c’est la rançon de sa simplicité.

Je me suis lancé dans la fabrication de cette XWL, mais je n’ai pas réussi à la faire fonctionner pour le moment. Ce n’est pas un problème de transmission radio, mais de reconnaissance de la base sur le bus.

À noter qu’un Irlandais vend cette télécommande pour £60 environ, mais sans citer ses sources, ce pourquoi je ne donnerai pas son adresse.

Si vous voulez une traduction que j’espère correcte de la notice de la XWL, basée sur la traduction en anglais et, en, cas d’ambiguïté, sur le texte original en espagnol, je vous la propose ici (2 Mo). Attention : les rares traductions françaises des projets de Paco que l’on peut trouver directement sur son site sont très approximatives ; un exemple entre autres : dirección traduit par… direction, alors qu’il faut comprendre adresse !

Télécommandes par téléphone mobile

Il existe des solutions programmées pour utiliser un téléphone mobile en tant que télécommande, par liaison WiFi. Cependant, il faut un logiciel compatible tel que JMRI, et bien sûr un ordinateur pour gérer le réseau.

Le module Lenz XPA

Le module Lenz XPA (XpressNet Phone Adapter) est une interface pour téléphone sans fil (mais pas pour téléphone mobile) qui se raccorde sur le bus XpressNet. Pratique ? Je ne suis pas sûr, car un téléphone à touches n’est quand même pas l’idéal pour notre application, et les possibilités sont assez limitées face à une télécommande complète.

J’ai l’impression que même Lenz n’y croit pas, car il est impossible de trouver trace de ce produit sur le site allemand. Les seuls renseignements disponibles le sont sur Lenz USA, et commencent à dater.

Une réflexion

J’en étais là (et un peu las) de mes recherches, quand je me suis fait une réflexion : la liaison entre la télécommande LH90 et la centrale fonctionne en RS485. N’existerait-il pas dans le commerce des modules capables de transmettre une liaison RS485 par radio ? L’avantage, si je trouve une solution pas trop chère, est que j’aurai alors toutes les fonctionnalités de la commande, en émission comme en réception, y compris la lecture / écriture d’adresses DCC.

Schéma de principe