Le marquage des résistances

Il est souvent utile de connaître la valeur d’une résistance déjà montée dans un circuit. Or on ne peut pas dans ce cas utiliser un ohmmètre, car le reste du circuit modifierait la mesure, et c’est toujours ennuyeux de dessouder au moins une patte, encore plus si le boîtier est du type CMS (composant monté en surface). Or, la plupart du temps, un marquage permet de connaître cette valeur.

Cas des résistances classiques (à fils)

C’est généralement un code de couleur qui est utilisé. On trouve aussi parfois un marquage en clair.

Le code des couleurs est bien connu, et on peut le trouver sur de nombreux sites web. Je le rappelle quand même :

Noir Marron Rouge Orange Jaune Vert Bleu Violet Gris Blanc
01234 56789

Une résistance est munie de plusieurs bagues colorées, en général quatre ou cinq, suivant sa précision.

Premier problème : comment connaître le sens de lecture ? Ce n’est pas toujours évident, sauf dans le cas le plus fréquent où il y a une bague dorée ou argentée. Elle doit se trouver sur votre droite. Cette bague indique la tolérance sur la valeur, en pourcentage. Cela n’a pas un grand intérêt pour nous.

Ensuite, il nous reste donc trois ou quatre chiffres. Les deux ou trois premiers (à partir de la gauche) se lisent tels quels. Mais le dernier représente le nombre de zéros qu’il faut ajouter à la suite des premiers chiffres.

Exemples

Dans ce premier exemple, on lit successivement marron, vert, rouge, soit 1 5 2. La valeur est 15 suivie de deux zéros, donc 1500 ohms, ou 1,5 kΩ.

Résistance de 1500 ohms

Dans ce deuxième exemple, on lit successivement rouge, violet, noir, soit 4 7 0. La valeur est 47 suivie de aucun zéro, donc 47 Ω. Remarquez qu’il n’est pas toujours facile de distinguer le marron du violet.

Résistance de 47 ohms

Dans ce troisième exemple, on lit successivement rouge, violet, vert, orange, soit 4 7 5 3. La valeur est 475 suivie de trois zéros, donc 475 000 Ω ou 475 kΩ. Notez que la bague de tolérance (celle le plus à droite) est maintenant marron, ce qui ne facilite pas l’interprétation de la valeur.

Résistance de 475 kohms

Cas des résistances CMS (sans fils)

Ces résistances (et bien d’autres composants) se présentent sous la forme de minuscules pavés rectangulaires. Le marquage, lorsqu’il existe, est sous forme de chiffres. Mais le principe est exactement le même que le précédent, sans l’étape des couleurs. C’est a priori plus facile, à condition d’avoir une bonne vue… J’ai donc repris les mêmes exemples, sans plus d’explications.

Resistances CMS

Les valeurs standardisées des résistances

Les valeurs standardisées les plus courantes (il y en a d’autres) sont au nombre de 12 :

1 - 1,2 - 1,5 - 1,8 - 2,2 - 2,7 - 3,3 - 3,9 - 4,7 - 5,6 - 6,8 - 8,2

Tous les multiples par 10, 100, 1000, etc. de ces valeurs sont aussi standardisés. Donc les valeurs suivantes seront 10, 12, … 82, 100, 120, etc.